McDonald’s fait appel à l’intelligence artificielle et se dote d’un chatbot pour optimiser son processus de recrutement.

Le Centre de l’emploi et des métiers McDonald’s recrute plus de 3 400 personnes chaque année pour les restaurants en propre de l’enseigne, à Paris–Île-de-France et à Lyon. Une équipe de 15 personnes se charge de sélectionner et recevoir les candidats en entretien puis de les proposer aux directeurs de restaurants.

Pour étoffer son dispositif de recrutement, le Centre de l’emploi et des métiers McDonald’s a choisi d’innover en mettant en place un « chatbot », un outil conversationnel qui s’appuie sur l’intelligence artificielle. Développé par une start-up en collaboration avec TMP Worldwide, le chatbot est présent sur les pages du site recrutement mcdonalds-recrute.fr. Il peut converser avec les candidats qui le souhaitent, enregistrer des informations factuelles (comme les disponibilités) et renseigner les candidatures pour guider les recruteurs.

Véritable assistant de recrutement virtuel, il permet aux chargés de recrutement de gagner du temps en présélection pour mieux valoriser leur vraie valeur ajoutée en entretien. Côté candidats, il permet d’échanger 24 h/24 h de façon ludique, de mieux prendre en compte leurs attentes et d’accélérer le traitement de leur candidature. Il est en outre très adapté à l’usage mobile qui, pour ceux qui l’utilisent, représente 60 % des connexions. Un chiffre plus élevé que pour les candidatures classiques.

L’outil peut proposer les meilleures candidatures en les priorisant de façon à mieux faire face aux pics d’activité. Il permet également d’éviter les multicandidatures car les candidats sont mieux accompagnés dans leur parcours.

Un très bon accueil de la part des candidats

En place depuis avril 2017, le chatbot présente d’excellents résultats alors même qu’il est encore en phase de test et d’amélioration. 38 % des candidats l’utilisent d’ores et déjà. Ils seront très bientôt 100 % après la suppression du formulaire et du CV. D’autres améliorations verront le jour dans les prochains mois car l’outil permet de repenser totalement l’approche du recrutement et les processus associés.

Évidemment, au-delà de la recherche de performance, le tchat apporte une dimension innovante et friendly qui valorise l’employeur McDonald’s. Les études qualitatives démontrent également que le bot est très apprécié des candidats, qui en recommandent l’usage en grande majorité.

Pour sa mise en place, il a fallu tout repenser et tout inventer, en travaillant en proximité avec l’ensemble des chargés de recrutement : définir le meilleur scénario, formuler les questions et les réponses, optimiser le temps de conversation, mesurer les impacts…

Pour Jacques-Denis Latournerie, DRH, et Philippe Arrouas, manager recrutement et gestion des carrières du Centre de l’emploi et des métiers de Paris IDF, « le bot s’inscrit dans une démarche de digitalisation plus globale et offre de belles perspectives de développement. La collaboration étroite avec l’agence a été, dans ce contexte, un élément crucial pour faciliter la mise en place et repenser l’expérience candidat ». À suivre donc !

Pour parler chatbot et recrutement, n’hésitez pas à me contacter : sophie.calligaris@fr.tmp.com

 

Directrice conseil

Tombée dans la grande marmite du recrutement et donc de la com de recrutement toute jeune, j’aime à penser que tout est l’affaire d’une subtile alchimie pour créer les conditions de belles rencontres et de belles aventures professionnelles. Pas de recette miracle, beaucoup d’écoute et surtout d’envie de créer.

Evénements à venir

Pas d'événements à venir

Inscrivez-vous pour recevoir nos alertes email