Il est presque trop facile de se moquer – ou simplement de se lamenter – de l’état dans lequel sont les offres d’emploi actuelles. Ou plutôt, de constater à quel point elles n’ont pas changé ces quarante dernières années alors que le monde continue sa modernisation. Vu à quel point nous nous appuyons sur ces « documents juridiques devenus des outils de recrutement », pas question de nous en passer. Plutôt que de demander à chacun de repenser ses offres d’emploi à partir d’une feuille blanche, nous vous proposons neuf manières de les rendre plus attirantes dès aujourd’hui.

Lever le voile
En tant qu’employeur, vous aimez votre entreprise et vous racontez sans doute des histoires incroyables sur celle-ci et sur votre métier. Mais soyons honnêtes, votre point de vue est biaisé. Et tout le monde le sait. Alors plutôt que de passer plus de temps à répéter à quel point votre boîte est géniale, essayez d’imaginer laisser d’autres personnes le faire pour vous. Par exemple, y a-t-il des évaluations sur Glassdoor ou Indeed que vous pouvez utiliser comme références ? Ces commentaires peuvent appuyer votre promesse de marque, même – et d’autant plus – s’ils ne sont pas à 100 % positifs. Nous savons que les candidats passent par ces sites pour en apprendre plus sur vous, alors lever le voile et communiquer sur ces expériences vécues démontre votre intérêt pour la transparence et inspire de la confiance.

Sourire à la caméra
Les professionnels de la comédie, de l’écriture et de la présentation ont un mantra : « Ne dites pas ce que vous faites, montrez ce que vous faites. » Dire que vous avez des bureaux superbes, accès aux toutes dernières technologies, des avantages incomparables est une chose, mais permettre de voir la vue, d’expérimenter la technologie en réalité virtuelle ou d’échanger avec des salariés sur les bénéfices à vous rejoindre sera bien plus efficace. Une bonne combinaison de belles images attractives et de témoignages authentiques générés par les employés – le fameux Employee Generated Content – constitue le meilleur message pour convaincre de futurs candidats.

Dessine-moi un emploi
Une offre d’emploi peut être généralement décrite comme un contenu gris. Autant au niveau des textes que des images. Nos cerveaux sont faits pour détecter, absorber et comprendre les images nettement plus rapidement que le texte, donc l’intégration d’éléments graphiques comme des infographies peut faire la différence. Non seulement ce contenu parlera plus rapidement à vos candidats, mais ils apprécieront que vous communiquiez votre offre autrement que vos concurrents.

Vais-je réussir ?
Une question qui revient fréquemment en entretien de recrutement est « Qu’est-ce qui détermine qu’un individu réussira dans ce métier ? ». Au-delà de la description du poste en tant que tel, la réponse à cette question est peut-être le deuxième élément le plus important pour un candidat. Tel candidat est sans doute un supervendeur, mais il se sait peut-être un peu agressif alors que vous cherchez plutôt une personne qui construit une relation plus profonde avec ses clients. Ce genre de nuance n’est pas simple à communiquer dans la description du poste, donc indiquer les traits de caractère et la personnalité recherchée peut permettre aux candidats de mieux s’autoqualifier.

En savoir plus
Une erreur parfois reflétée dans les offres d’emploi est d’essayer de tout raconter dans la description du poste. Une description de poste ne peut pas définir en détail la marque, les conditions de travail, le lieu, le processus de candidature, la politique de mobilité… À l’inverse, se contenter simplement de la description du poste et laisser le candidat fouiller votre site à la recherche d’informations complémentaires n’est une bonne idée que si vous cherchez à l’égarer pour éviter qu’il postule. La meilleure solution est de donner un avant-goût du poste et de son environnement et de permettre au candidat, directement depuis l’offre, d’accéder aux contenus qui pourraient l’éclairer au mieux.

Pensez social
Pas besoin de vous expliquer l’intérêt d’investir les réseaux sociaux. Pour autant, trop d’employeurs considèrent Facebook et consorts comme de simples job boards, alors que très peu de candidats utilisent les réseaux sociaux de cette manière. Au lieu de déverser vos offres sur les réseaux sociaux, utilisez-les pour apporter des histoires qui prouvent que les promesses de votre marque employeur sont bien remplies, de manière moins formelle et plus incarnée que le reste de vos communications.
Les candidats utilisent généralement les réseaux sociaux quand ils sont assez avancés dans leur processus de décision, plutôt pour vérifier qu’ils correspondent à la culture de l’entreprise. Ils veulent savoir qui travaille dans cette boîte, comment sont les bureaux, si les employés s’amusent, sont heureux, investis. S’ils y voient des gens comme eux, ils seront nettement plus enclins à postuler.

Où exactement ?
Beaucoup trop d’offres d’emploi cachent leur localisation. À la place d’adresses précises, elles mentionnent une grande ville à proximité ou un département. Ce genre de subtilité n’est pas une stratégie gagnante : soit les candidats déchanteront lors de l’entretien, faisant perdre du temps à tout le monde, soit votre manque de transparence sera déjà perçu à l’étape de l’offre d’emploi, et les candidats les plus sélectifs chercheront une entreprise qui ne leur ment pas.
Pourquoi l’adresse exacte est-elle si importante ? Pour commencer, par rapport au calcul du temps de trajet et des modes de transport. Au-delà de ça, l’expérience du poste sera en partie dépendante de l’environnement. Est-ce que le job est situé dans un immeuble entouré de cafés et restaurants ? Ou plutôt dans un quartier plus calme où la voiture est nécessaire pour accéder au moindre service ? À quoi ressemblent les locaux dans Google Street View ? Tous ces éléments sont généralement utiles aux candidats et devraient être indiqués directement ou trouvés sur Internet grâce à une adresse précise.

Combien ?
L’élément le plus effrayant. La simple pensée de publier un salaire ou une fourchette de salaires donne des frayeurs nocturnes aux dirigeants. Mais avant d’écarter cette idée par peur, laissez-moi plaider pour plus de transparence sur les salaires. La raison principale de ne pas communiquer sur les salaires est généralement de pouvoir offrir un salaire inférieur à la moyenne pratiquée dans votre secteur pour un job équivalent et d’avoir la chance qu’il soit accepté. Une politique de salaires opaque vous donne certes du pouvoir à court terme, mais vos employés se demanderont toujours s’ils sont bien payés à leur juste valeur et entretiendront un climat de suspicion négatif pour l’ensemble des collaborateurs.
Je ne dis pas qu’il faut publier les salaires de tout le monde, mais définir un salaire de base lève les interrogations sur le poste et aide à mieux le cerner. Par exemple, « responsable marketing » peut être un emploi pour débutant ou au contraire l’intitulé de la personne en charge de tout le marketing de votre société. Le salaire de base aidera à mieux saisir la différence.

Avantages
D’un point de vue technique, une description de poste est là avant tout pour les juristes et les managers RH, ensuite pour les recruteurs, en dernier pour les candidats. Pourtant, vos candidats potentiels sont courtisés et ont besoin d’une bonne raison de postuler chez vous. Et un document technico-juridique risque de ne pas être l’élément le plus convaincant. Utiliser les huit techniques listées précédemment aidera mais ne fera pas tout, car une information manquera : le pourquoi.
Votre offre d’emploi doit être racontée comme un pitch de vente si vous voulez pousser vos prospects à postuler. Vous devez leur donner une bonne raison de consacrer de précieuses minutes de leur vie à passer toutes les étapes de votre processus de candidature. Une raison de vous choisir vous et de continuer à faire ce choix à chaque nouvelle étape.
La manière la plus simple est d’être totalement honnête sur les avantages concrets à vous rejoindre. Autant les lister directement dans l’offre plutôt que de laisser vos candidats partir à leur recherche. S’il y a des avantages spécifiques pour l’offre, ou des éléments qui peuvent être vus comme avantageux pour certains profils (par exemple, travailler à l’extérieur), incluez-les en premier.
Tous les éléments listés ci-dessus auront un impact sur la quantité de candidatures que vous recevrez et sur leur qualité, et ne nécessitent pas de tout inventer à partir d’une feuille blanche. Il ne s’agit que d’améliorer l’existant, une offre à la fois. Une fois que vous aurez rodé votre discours, n’oubliez pas d’informer les recruteurs qui devront vous emboîter le pas.

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez obtenir des conseils ou simplement que l’on vous oriente dans la bonne direction : nicolas.urdich@fr.tmp.com

Digital Strategist

Nicolas est toujours en quête des nouvelles tendances et solutions à proposer à nos clients. Au cours de ses 10 années dans le digital, il a dirigé la conception de nombreux sites web et apps. Après avoir managé une équipe, il poursuit son parcours dans le marketing candidat en proposant des stratégies digitales articulées autour de fonctionnalités innovantes, de contenus pertinents, tout en tirant partie des forces de notre job optimization platform, TalentBrew.

Evénements à venir

Pas d'événements à venir

Inscrivez-vous pour recevoir nos alertes email